Elections américaines et marchés financiers

Retour à la vue d'ensemble
Elections américaines et marchés financiers
Article de Andreas Giger publié le 03 août 2020 dans la catégorie Actions
La Maison-Blanche et le Sénat américain pourraient bientôt repasser dans le camp démocrate. Cette éventualité s'accompagne de la probabilité grandissante d'une augmentation des impôts et de l'instauration de réglementations environnementales et de protection de la santé. Les marchés américains s'apprêtent à traverser une période difficile.

Co-auteur: Rocchino Contangelo

Polarisation du climat politique

Le climat politique aux Etats-Unis s'est fortement polarisé, mais pas seulement à l'approche des élections présidentielles et législatives du pays, qui auront lieu en novembre. Pourtant, avec la pandémie de coronavirus, la campagne électorale n'a pas encore vraiment commencé. Les grands événements et manifestations des partis n'ont pu être organisés comme prévu, ou de manière restreinte, ou encore ils ont été repoussés dans l'espoir d'une diminution prochaine du nombre de contaminations.

Le parti démocrate bien placé dans les sondages

Les sondages d'opinion donnent clairement le candidat démocrate Joe Biden gagnant et annoncent donc un changement de pouvoir prochain à la Maison-Blanche. Le tapage autour des élections présidentielles fait souvent oublier qu'au mois de novembre aura lieu simultanément l'élection du Congrès, tout aussi importante au niveau politique, qui renouvellera un tiers du Sénat. La probabilité pour les Démocrates de gagner des sièges à la chambre basse s'est nettement améliorée mais la grande question à l'heure actuelle est de savoir si le résultat suffira pour obtenir la majorité.

Un changement de pouvoir aux conséquences économiques non négligeables

Un changement de pouvoir au profit des Démocrates à tous les niveaux signifierait sans doute pour les entreprises du pays un changement important des conditions économiques.

Il y a d'abord le désir de Joe Biden de reconquérir une partie au moins de la majorité actuellement acquise aux Républicains et d'annuler les allègements fiscaux instaurés en 2017 par Donald Trump.

Il préconise ainsi non seulement une augmentation pure et simple de l'imposition des entreprises, mais aussi par exemple un élargissement de l'assujettissement des entreprises actives à l'international, des investisseurs et des ménages aisés. L'assainissement des finances publiques, largement malmenées, fait certainement partie du programme des deux partis, mais un alourdissement substantiel de la charge fiscale pèserait sur l'économie privée et ferait baisser les rendements du capital (return on equity et return on invested capital). Une augmentation des impôts impacterait le climat des affaires et la confiance des consommateurs plus durablement qu'un effondrement économique temporaire lié à une pandémie. Même si cette augmentation d'impôts était politiquement difficile à mettre en œuvre, p. ex. en cas de majorité courte des Démocrates au Sénat avec Biden président, les marchés exigeraient une prime de risque plus élevée.

Le graphique ci-dessous montre l'impact probable des projets de réforme fiscale de Biden sur les bénéfices des entreprises pour chaque secteur d'activité. Ces estimations reposent sur l'hypothèse que des augmentations d'impôts puissent être imposées à hauteur de la moitié des allègements fiscaux décidés en 2017.

Estimation des effets d'un changement fiscal sur les bénéfices des entreprises 

Steuereffekte US-Wahlen

Source : S&P, Factset, Credit Suisse Research

Secteurs concernés par des changements structurels

Outre la politique budgétaire, les Démocrates débattent d'autres sujets qui ont une importance pour les investisseurs en actions, comme par exemple l'élargissement du système public d'assurance-maladie (Medicare, etc.) ou des taxes environnementales, des interdictions et des programmes de soutien. La réglementation devrait encore s'épaissir et peser surtout sur le secteur bancaire et de la santé. Comme avec le programme de dépenses récemment décidé par l'UE, les bénéficiaires de cette politique pourraient être les groupes producteurs de biens industriels respectueux de l'environnement et les développeurs de technologies propres ainsi que les compagnies d'assurance santé spécialisées.

Scénarios possibles et conséquences

Pour l'instant, les marchés financiers ne semblent guère s'intéresser aux répercussions économiques possibles. Ce sont plutôt la politique monétaire et la gestion de la crise du coronavirus qui occupent les esprits. En ce qui concerne les aspects négatifs, les banques et les acteurs du secteur de l'énergie assument les plus gros risques.  Un changement de pouvoir à tous les niveaux au profit du camp démocrate augmenterait fortement la volatilité entre les secteurs, au moins à court terme. Pour les marchés, un scrutin se soldant par un partage du pouvoir entre les partis serait le plus avantageux.

Comme les prévisions sont bien entendu toujours teintées d'incertitude, nous concentrons notre analyse sur quatre scénarios aux conséquences variables sur les actions en fonction des secteurs :

Scénario 1 : Statu quo

Probabilité 15 %
Majorités Président: Trump
Chambre des représentants : Démocrates
Sénat : Républicains
Conséquences politiques
  • Guerres commerciales
  • Démondialisation
  • Consolidation géopolitique
  • Conditions stables
Impact sur les secteurs
  • Long : TI, énergie, finances
  • Court : secteurs importateurs/exportateurs

Scénario 2 : Triomphe des Démocrates

Probabilité 30 %
Majorités Président: Biden
Chambre des représentants : Démocrates
Sénat : Démocrates                                   
Conséquences politiques
  • Augmentation des impôts
  • Obamacare 2.0
  • Green New Deal
  • Densification des réglementations
Impact sur les secteurs
  • Long : valeurs industrielles (vertes), assureurs-maladie      
  • Court : énergie, finance, TI, pharma, cons. cyc.

Scénario 3 : Triomphe des Républicains

Probabilité 5 %
Majorités                        Président: Trump
Chambre des représentants : Républicains
Sénat : Républicains
Conséquences politiques
  • Guerre commerciale avec la Chine
  • Armement
  • Déréglementation, statu quo
Impact sur les secteurs
  • Long: Energie, IT, zykl. Konsum, Finanz, IT, Industrie
  • Short: Import/Export, Halbleiter

Scénario 4 : Biden et Congrès partagé

Probabilité 50 %
Majorités                                            Président : Biden
Chambre des représentants : Démocrates
Sénat : Républicains
Conséquences politiques
  • Maintien de l'Obamacare
  • Réduction du Green New Deal
  • Ordonnances limitées
Impact sur les secteurs
  • Long : valeurs industrielles (vertes), santé (hors pharma), secteurs importateurs/exportateurs
  • Court : TI, énergie, finance

Notre positionnement et les prochains facteurs à surveiller

Dans nos stratégies tenant compte des fondamentaux américains (Responsible), nous avons une approche Value, ce qui devrait, dans le contexte de marché actuel, nous offrir une certaine protection à la baisse. Par ailleurs, nous avons réduit le facteur du momentum par rapport au benchmark.

Le prochain indicateur pour les marchés financiers devrait être l'annonce imminente de la candidate de Biden au poste de vice-présidente. Nous pensons que celle-ci approuvera le programme politique davantage qu'elle ne l'a fait jusqu'ici. 

Catégories

Actions