Or : revirement de tendance ou pause ?

Retour à la vue d'ensemble
Or : revirement de tendance ou pause ?
Article de Cyrill Staubli publié le 07 octobre 2020 dans la catégorie Métaux précieux
Comme prévu, le prix de l'or est en phase de consolidation depuis quelques semaines. Fin juillet déjà, nous avions réduit la quote-part d'or dans nos portefeuilles, juste avant que le prix de l'or n'atteigne un sommet de 2063,68 USD/once début août. Depuis, la valeur du métal précieux jaune a diminué d'environ 8,5% et se situait fin septembre à 1885 USD/once. S'agit-il des signes précurseurs d'un changement de tendance ou simplement d'une pause ?

Nous sommes d'avis que cette faiblesse momentanée n'est que temporaire et que l'évolution future des prix continuera d'être placée sous une bonne étoile. Par conséquent, nous avons renforcé notre position dans l'or. Voici les cinq raisons pour lesquelles nous continuons à considérer l'or comme très attrayant :

Rendements réels négatifs

Aux Etats-Unis, les rendements réels restent clairement en terrain négatif. Un emprunt d'Etat américain à 10 ans rapporte actuellement un rendement nominal de 0,7%. Avec une inflation de base actuelle d'environ 1,7%, cela correspond à une rémunération réelle de -1%. Par conséquent, bien qu'il ne génère aucun revenu d'intérêts, l'or est plus attrayant qu'un investissement en trésorerie sans risque avec un rendement réel négatif.

Difficultés croissantes des ménages publics

La crise du coronavirus a obligé plusieurs Etats à lancer des programmes de relance qui font encore grimper la dette publique à un rythme effréné. Les Etats-Unis sont à deux doigts de ficeler un nouveau paquet fiscal d'un montant légendaire de 2200 milliards d'USD, soit environ 10% du PIB. La Réserve fédérale américaine achète la majeure partie des bons du Trésor américain émis dans ce contexte. L'annonce de la Réserve fédérale américaine de tolérer davantage d'inflation dans quelques années suscite des inquiétudes inflationnistes qui peuvent avoir un effet positif sur le prix de l'or.

Appétit prononcé des investisseurs

Les ETF or recensés par Bloomberg ont enregistré des afflux nets durant toute l'année en cours. Rien qu'en septembre, environ 50 tonnes du métal précieux ont fui dans les ETF or. Cela montre clairement que les investisseurs ne se détournent pas de l'or malgré la phase de faiblesse actuelle.

Positions spéculatives

Les positions longues des négociants spéculatifs sont nettement inférieures aux chiffres du 1er trimestre. L'augmentation de leurs positions donnerait un nouvel élan au prix de l'or.

Une technique graphique pertinente

Du point de vue de la technique graphique, l'or poursuivra sa tendance à la hausse à moyen terme comme à long terme. La moyenne mobile à 100 jours, suivie de très près, devrait continuer à servir de support solide pour le prix de l'or à l'avenir.

Or : une tendance à la hausse intacte, une demande croissante de la part des ETF

 
 

Source de l'image : Freepik/xb100