Actions Suisse à l'automne 2020 : Les évaluations sont faussées

Retour à la vue d'ensemble
Actions Suisse à l'automne 2020 : Les évaluations sont faussées
Article de Peter Stenz publié le 14 octobre 2020 dans la catégorie Actions
Le premier semestre 2020 a été fortement marqué par la pandémie de COVID-19. Rappelons-nous : le 16 mars, le Swiss Performance Index (SPI) a baissé de plus de 30% par rapport à son sommet historique du 19 février 2020. Le premier semestre 2020 a finalement clôturé sur une baisse supportable de 3,13%. La pandémie de COVID-19 n'est pas encore terminée. Au troisième trimestre, le SPI (+2,32%) a poursuivi sa reprise, enregistrant encore en fin de trimestre une baisse de 0,88% par rapport au début de l'année.

Au niveau des titres, des divergences massives sont apparues entre les performances des cours des actions au cours du premier semestre: du côté des gagnants, nous voyons les profiteurs de la COVID-19 ainsi que les valeurs « Quality ». Les grands perdants c'étaient les entreprises fortement touchées par la pandémie de COVID-19 ainsi que les titres Value.

 

Gagnants parmi les actions suisses (du 31.12.19 jusqu'au 30.06.2020)

Profiteur de COVID-19   Autre profiteur : les titres de qualité  
Relief Therapeutics +3500% Lonza +42.5%
Zur Rose +141.6% Givaudan +16.2%
Swissquote +69.3% Ems-Chemie +15.3%
Bachem +62.9% Lindt & Sprüngli PS +6.1%
Also +45.6% Geberit +3.3%
Logitech +35.0% Nestlé +2.6%
Tecan +24.3% Sika +1.7%
Galenica +16.2%    
Roche +7.6%    

Perdants parmis les actions suisses (du 31.12.19 jusqu'au 30.06.2020)

Perdant de COVID-19   Autre perdant : les titres Value  
Dufry -70.8% Helvetia -31.8%
Aryzta -60.7% Swiss Re -27.2%
Lastminute -50.4% Swiss LIfe -24.6%
APG -37.7% Credit Suisse -24.0%
Flughafen Zürich -30.3% LafargeHolcim -18.3%
Swatch I -27.8% Baloise -15.3%
Sonova -14.0% Zurich -10.3%
Straumann -13.7% UBS -7.5%

Source : Bourse Suisse

Les gagnants et les perdants de la COVID-19

Les cours des actions de la plupart des profiteurs de la COVID-19 ont encore une fois  progressé nettement plus que le SPI (Relief Therapeutics +1'533%!!!, Bachem, Tecan, Logitech), et la demande de valeurs Quality (Sika, chimie d'Ems, Lonza, Givaudan, Nestlé) est restée élevée. Du côté des entreprises directement touchées par la pandémie de COVID-19, les investisseurs ont commencé à faire la distinction entre les entreprises touchées à long terme (Lastminute, Valora, Dufry, aéroport de Zurich, APG), qui sont restées globalement en retrait par rapport au marché, et celles où les effets de la COVID-19 sont probablement temporaires (Sonova +23,5%, Straumann +14,3%, Swatch I +13,6%).

Les titres Value sous tension

Le segment Value, composé de Credit Suisse, UBS, Baloise, Helvetia, Swiss Life, Swiss Re, Zurich, LafargeHolcim, a connu encore une fois des pertes de cours, parfois significatives, malgré des résultats semestriels proches des attentes (… les banques ont même dépassé les prévisions). Seuls LafargeHolcim et Swiss Life font exception, avec des croissances respectives de 1,2% et 0,7%.

Des ratios d'évaluation faussés

En ce dernier trimestre de cette année 2020 particulière, nous nous demandons si les mesures de soutien sans précédent des gouvernements et des banques centrales, combinées à toutes les craintes diffuses des investisseurs concernant les effets de la pandémie de COVID-19, ont conduit à une distorsion excessive des ratios d'évaluation au niveau des titres. Les graphiques suivants montrent que l'écart d'évaluation s'est encore nettement élargi depuis le début de l'année entre les paniers « Quality » et « Value » en ce qui concerne le rendement sur dividendes (graphique 1), le ratio cours/valeur comptable (graphique 2) et le rapport cours/bénéfice (graphique 3). Lors de nos calculs, les actions ont été pondérées dans les paniers. Il est de plus en plus difficile de justifier ces différences d'évaluation uniquement sur la base d'une analyse financière bottom-up "selon le cahier des charges".

 

Notre bilan (préliminaire)

Fidèle à la devise « La hausse amène la hausse », la surperformance des titres « Quality » pourrait se prolonger dans les mois à venir. Nous suivrons avec une vigilance accrue l'évolution future à ce sujet et, le cas échéant, nous ajusterons nos stratégies de placement actives et basée sur des données fondamentales pour les actions suisses. Pour en savoir plus, vous pourrez consulter notre blog en début d'année 2021.

 
 

Catégories

Actions, Marché actuel, Quant