Elections américaines (2) : des stratégies differents en fonction des résultats

Retour à la vue d'ensemble
Elections américaines (2) : des stratégies differents en fonction des résultats
Article de Nicola Grass publié le 11 septembre 2020 dans la catégorie Actions
Joe Biden devrait remporter les élections présidentielles américaines en novembre. Selon les derniers sondages, une majorité au Sénat serait même possible pour les démocrates. Notre scénario principal repose donc sur une victoire écrasante des démocrates. En tant que stratèges en placement, nous analysons les conséquences des résultats possibles des élections sur notre positionnement.

Le ticket Biden/Harris rappelle l'ancien duo Obama/Biden et devrait rassembler tout le Parti démocrate derrière lui. De plus, ce ticket est très apprécié des femmes, qui contribueront de manière décisive au résultat de ces élections. Aux Etats-Unis, les femmes représentent en effet une légère majorité de la population et font nettement plus usage de leur droit de vote que les hommes (lien externe ouvre une nouvelle pagelien). Selon un récent sondage de CBS News, 56% des femmes soutiennent Joe Biden, contre 39% seulement pour Trump. L'écart de 17% entre les sexes est donc encore plus grand que lors de l'élection opposant Clinton à Trump en 2016 (11%). Chez les hommes, les résultats du sondage CBS sont identiques, avec à chaque fois 46% pour Trump et Biden.

Trump reste dans la course malgré la récession

 Bien que la situation économique et les marchés financiers soient des facteurs décisifs pour les élections américaines, Trump n'est pas pour autant éliminé de la course. Selon un modèle de BCA Research (BCA Research, Geopolitical Strategy, « Michelle, Amash, Trump, Biden », 15 mai 2020 ; voir graphique 1), les chances du titulaire actuel du mandat de remporter les élections s'élèvent en effet à plus de 70%, avec une performance des actions s'élevant à 9% cette année. Depuis la seconde guerre mondiale, 50% des présidents américains en exercice ont même réussi à défendre leur siège lors d'une récession durant l'année électorale. Nous accordons une probabilité de 35% au scénario « Status Quo ».

Nos quatre scénarios d'élection avec leurs probabilités de réalisation

Quelle est la probabilité que Biden devienne président ou que Trump reste dans le Bureau ovale ? Nous analysons les probabilités respectives avec leurs répercussions (économico-)politiques. Et nous mentionnons les répercussions concrètes sur le positionnement dans nos portefeuilles.

Scénario 1 : victoire écrasante des démocrates

Probabilité 40%
Majorité Président : Biden
Chambres des représentants : démocrates
Sénat: démocrates
Conséquences politiques
  •  Augmentation des impôts
  • Obamacare 2.0
  • Green New Deal
  • Densifications des réglementations
Positionnement
  •  Long : EUR, SX5E, Russell 2000, Green Investments
  •  Short : USD, S&P 500, actions "growth"

Scénario 2 : Status Quo - Trump partage le pouvoir au Congrès

Probabilité 35%
Majorité Président : Trump
Chambres des représentents : démocrates
Sénat : républicains
Conséquences politiques
  • Guerres commerciales
  • Démondialisation
  • Consolidation géopolitique
  • Conditions stables
Positionnement
  • Long : S&P 500, Inflation, Growth Aktien
  • Short : Marchés émergents

Scénario 3 : le président Biden partage le pouvoir au Congrès

Probabilité 20%
Majorité Président : Biden
Chambres des représentants : démocrates
Sénat : républicains
Conséquences politiques
  •  Maintien de l'Obamacare
  •  Réduction de Green New Deal
  •  Ordonnances limitées
Positionnement
  •  Long : MSCI World, Infrastructure
  •  Short : actions growth, High Yield

Scénario 4 : victoire écrasante des républicains

Probabilité 5%
Majorité Président: Trump
Chambres des représentants : démocrates
Sénat : républicains
Conséquences politiques
  •  guerres commerciales
  •  davantage de dépenses militaires
  •  Déréglementation
Positionnement
  •  Long : High Yield, actions value, Inflation
  •  Short: Yuan Chinois, Asie

L'effet sur le marché global est surestimé

Par le passé, les marchés des actions ont toujours progressé à moyen terme suite aux élections américaines, quelle que soit l'issue des élections. Toutefois, à court terme, les marchés ont réagi de manière nettement plus positive aux situations de partage du pouvoir entre le Sénat et la Chambre des représentants. Lors d'un changement de pouvoir, les marchés des actions ont naturellement subi une correction d'environ 10% immédiatement après l'annonce des résultats. Un an après l'élection, la performance des marchés des actions était toutefois déjà la même (voir graphique 2). L'effet à moyen terme des élections américaines sur le marché global est donc clairement surestimé.

Le changement de pouvoir en tant que danger pour les megacaps américaines

Cette fois-ci, le modèle de cours avec une consolidation après les élections pourrait en effet se répéter. Pourquoi ? En raison de l'agenda politique de Biden. Voici deux citations de Biden expliquant ses intentions en matière d'augmentation d'impôts et de réglementation : 

Des décisions fiscales importantes et une réglementation accrue des megacaps technologiques devraient freiner l'envolée du marché des actions américain. D'autre part, la tendance à dépenser des démocrates sera nettement plus importante (voir graphique 3). Les stimuli de politique fiscale seraient positifs pour les marchés. A moyen terme, une victoire de Biden ne serait donc pas forcément négative pour les marchés des actions.

Une consolidation suite à sa victoire serait pour nous une excellente opportunité, en privilégiant les small caps américaines et les actions européennes aux mega caps américaines du secteur technologique. 

Catégories

Actions, Marché actuel