Vaccins I : l’activité (complexe) liée aux vaccins

Retour à la vue d'ensemble
Vaccins I : l’activité (complexe) liée aux vaccins
Article de Jürgen Siemer publié le 24 septembre 2020 dans la catégorie Actions
La création d’un vaccin efficace et sûr est très longue et coûteuse. Néanmoins, le marché des vaccins est attrayant, car les prix et les marges des vaccins restent généralement stables pendant plusieurs décennies.

La mise au point de vaccins fiables est une activité très complexe et de longue haleine. Par exemple, il a fallu entre 10 et 12 ans, en fonction des vaccins, entre le début des recherches et l’introduction des vaccins courants contre les maladies infantiles. Pour les vaccins contre le HPV et les rotavirus, il a fallu environ 15 années de développement, la mise au point des vaccins contre la varicelle et du vaccin vivant contre la grippe ont même nécessité 25 à 30 ans de recherches. Les vaccins contre le HCV ou le VIH n’existent toujours pas après plus de 30 ans de recherches.

Par conséquent, les coûts de développement d’un nouveau vaccin sont très élevés et sont généralement estimés entre 300 et 800 millions d’euros, mais ils peuvent également dépasser 1 milliard d’euros. Les coûts sont principalement liés aux différents essais cliniques nécessaires. Par exemple, pour une étude dite « extended safety », 10 000 à 60 000 sujets sont nécessaires.

Acteurs publics et privés

Le lien externe ouvre une nouvelle pageGlobal Vaccine Market Report 2018 de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) répertorie une quarantaine d'entreprises dans le monde entier qui mettent au point et commercialisent des vaccins (au moins 5). Des instituts publics, comme l’Indien Serum Institute of India, le Russe Microgen ou le Chinois issu d’un établissement public China National Group Company Limited font partie des plus gros fabricants de vaccins en nombre de types de vaccins produits. Les principaux producteurs mondiaux de vaccins privés sont la société britannique GlaxoSmithKline (GSK), les deux entreprises américaines Merck et Pfizer, le Français Sanofi et l’entreprise australienne CSL (voir graphique).

Parts sur le marché mondial privé des vaccins

Globaler Impfstoffmarkt

Source:  Jefferies; "Pharmaceuticals – Booster Shot for Vaccine Volumes & Valuations"

Prix et marges stables

Une seule entreprise, GlaxoSmithKline, a publié des informations sur les marges opérationnelles de son activité vaccins. Celles-ci ont dépassé la barre des 40% en 2019, un chiffre nettement inférieur à celui des médicaments brevetés qui viennent d’être lancés, par exemple les médicaments contre le cancer.

Néanmoins, le marché des vaccins est attrayant, car les prix et les marges des vaccins restent généralement stables pendant plusieurs décennies. Les barrières à l’entrée sur le marché sont élevées en raison des longs délais de développement, et le risque que de nouveaux génériques entraînent des réductions de prix allant jusqu’à 90% n’a encore jamais été observé sur le marché des vaccins. Par ailleurs, si une entreprise a déjà élaboré un portefeuille de vaccins, il existe des possibilités de créer d’autres vaccins à moindre coût. Nous prévoyons une nouvelle croissance organique du marché des vaccins à l'avenir.

Dans la partie II, nous examinerons plus en détail les évolutions de la recherche active de vaccins et de médicaments contre la Covid-19. 

Catégories

Actions