Qui tombe dans le piège de la croissance?

Retour à la vue d'ensemble
Qui tombe dans le piège de la croissance?
Article de Christian Haller publié le 07 février 2020 dans la catégorie Actions
Alors que la valorisation des actions du MSCI World Value est restée relativement constante au cours de l'année 2019, le rapport entre les cours et les données fondamentales du MSCI World Growth a connu une augmentation notable. Où mène le chemin emprunté par les titres Growth ?

Les acteurs du marché investissent dans des titres Growth parce qu'ils partent du principe que les entreprises concernées afficheront à l'avenir une croissance des bénéfices supérieure à la moyenne. Si ces attentes ne se réalisent pas, cela aura généralement des conséquences négatives sur le cours de l'action. Si les attentes de croissance formulées par les actionnaires et analystes sont simplement satisfaites, mais non dépassées, cela ne suffit plus pour que les titres aux valorisations déjà très élevées connaissent de fortes hausses de cours. Dans ces conditions, on parle de « piège de la croissance ». Il s'avère particulièrement insidieux lorsque des fantasmes d'une croissance extrêmement vigoureuse circulent.

L'action du constructeur de voitures électriques Tesla est considérée comme un représentant apprécié de la catégorie Growth. Bien que l'entreprise américaine n'ait pas réussi jusqu'à présent à démontrer qu'elle peut fonctionner de manière rentable pendant un exercice complet, sa capitalisation de marché a dépassé celle de Volkswagen (environ 100 milliards de dollars) pour la première fois en janvier 2020. Volkswagen affiche un chiffre d'affaires d'environ 275 milliards de dollars pour l'année écoulée, tandis que celui de Tesla s'élève à un peu moins de 25 milliards de dollars. Même si Tesla atteint les prévisions de ventes établies par les analystes et augmente son chiffre d'affaires de 20% par an jusqu'en 2025, Volkswagen devrait subir une diminution annuelle de ses ventes de 20% sur la même période pour obtenir une valorisation similaire à celle de Tesla en matière de ratio cours/chiffres d'affaires.  

La comparaison reviendrait à ignorer la réalité sur plusieurs points. Toutefois, si l'on considère les choses avec objectivité, il existe un large consensus sur le fait que la visibilité de la trajectoire de croissance de nombreux titres Growth est faible. Paradoxalement, les amateurs de titres Growth achètent justement cette incertitude à un prix supérieur à la moyenne.

Les actions de croissance sont constamment exposées au risque de voir leur valorisation échapper à tout contrôle. On peut douter que les actionnaires de Tesla soient réellement convaincus par le scénario de croissance implicite qui est actuellement intégré dans les cours de Tesla (voir graphique). Si leur patience s'épuise, le piège de la croissance se refermera.

Les partisans de stratégies de placement systématiques qui ne cèdent pas à toutes les sirènes Growth, mais font plutôt confiance à une approche multifactorielle éprouvée (c'est-à-dire une combinaison de Value, Quality et Momentum), s'avéreront des gagnants avisés lorsque le piège de la croissance se sera refermé.

Evolution schématique du chiffre d'affaires de VW et Tesla afin de compenser la différence de valorisation actuelle d'ici 2025

Chiffre d'affaires Tesla & VW

Source : Bloomberg, propres calculs Swisscanto Invest