Inhaltsseite:Perspectives sur les marchés

Promotion

Perspectives sur les marchés

Notre stratège en chef analyse trimestriellement l'économie mondiale et les marchés financiers

Stefano Zoffoli, Responsable de la stratégie

Garder la tête froide

"Nous estimons que les craintes qui pèsent actuellement sont exagérées.“

Stefano Zoffoli, Responsable de la stratégie
 

Ralentissement de la croisse, pas d'atterrissage en catastrophe

Pour nous, le ralentissement de la croissance ne suffit pas à justifier les craintes naissantes d'une récession. Nous nous attendons par ailleurs à ce que la croissance économique mondiale et la croissance des bénéfices des entreprises ralentissent légèrement. Nous tablons malgré tout sur le fait que l’économie mondiale et les bénéfices des entreprises continueront à progresser en 2019, et que les marchés financiers généreront à nouveau des rendements.

Des défis égaux pour l'instant

Les principaux défis de l’année passée (conflit commercial, Italie et Brexit) devraient encore créer de l’incertitude et de la volatilité sur les marchés financiers en 2019. Si les différents conflits montrent des signes de solutions, cela devrait signifier un potentiel de reprise pour les marchés boursiers.

Reprise des marchés boursiers au début de l'année après un 4e trimestre faible

Le 4ème trimestre 2018 a été exceptionnellement faible sur les marchés boursiers. Le MSCI World a perdu près de 14%, ce qui en fait le trimestre le plus faible depuis la crise de l'euro en 2011 (voir graphique). Après le début de l'année, les marchés boursiers sont redevenus plus amicaux. Les perspectives d'un règlement du conflit commercial entre les États-Unis et la Chine et d'une politique monétaire moins restrictive aux États-Unis a apporté un certain soulagement.

T4 2018 : le trimestre le plus faible depuis la crise de l'euro en 2011


Plan du site :