La politique monétaire et budgétaire préviendra la récession.

Retour à la vue d'ensemble
La politique monétaire et budgétaire préviendra la récession.
Article de Stefano Zoffoli publié le 02. octobre 2019 dans la catégorie Allocation d'actifs
Notre allocation d'actifs en octobre 2019.

Bien que les manchettes soient dominées par des nouvelles négatives, l'économie mondiale continue d'être soutenue par de solides marchés du travail et une consommation élevée. Toutefois, si la faiblesse du secteur manufacturier persiste, elle laissera également sa marque sur les marchés du travail et la consommation. Les banques centrales du monde entier font face à cette menace. La politique budgétaire devrait également devenir plus expansionniste dans un avenir proche. Dans notre scénario central, une récession est ainsi évitée. Dans ce contexte, les investisseurs restent très prudents et hésitent à acheter des actions, ce qui est généralement bon signe. Le boom des actions se poursuit, les obligations perdent de la valeur et c'est sur les marchés périphériques que la diversification est le mieux réalisée.

Les principaux moteurs de notre allocation d'actifs:

  • Le yen connaît une forte dynamique (+8% depuis le 4ème trimestre 2018) et constitue un havre de paix.Les obligations d'État japonaises en yen sont un excellent diversificateur dans le portefeuille.
  • La Banque du Japon n'a pas encore suivi le dernier mouvement d'assouplissement des autres banques centrales.
  • Cela changera bientôt sous la forme de nouvelles mesures de relance et les taux d'intérêt pourraient encore baisser.

  • Après les attaques contre les installations de production en Arabie saoudite, nous avons profité de la forte hausse du prix du pétrole pour ramener le quota de matières premières à un niveau neutre.
  • Le potentiel d'une nouvelle hausse des prix du pétrole est limité étant donné les capacités physiques disponibles et une volonté évidente de désescalade.
  • L'économie est en bégaiement - surtout en Chine ; par conséquent, les métaux industriels restent sans élan.

  • Une importante rotation sectorielle a eu lieu en septembre. A contre-courant de la tendance des derniers mois, Momentum a enregistré des pertes massives, tandis que Value a enregistré de forts gains.
  • La confirmation qu'il s'agit là du redressement définitif de la sous-performance des actions de valeur sur 12 ans n'a pas encore été confirmée.
  • Tant que les taux d'intérêt resteront aussi bas, les actions à bénéfice stable et à faible endettement (Nestlé, Procter & Gamble, Microsoft) resteront en demande.

 

Allocation d'actifs mandats multi-actifs pour octobre 2019

Pondération relative par rapport à l'allocation stratégique s'actifs (ASA) en % en septembre et octobre 2019

Catégories

Allocation d'actifs