L'économie mondial au bord du come-back

Retour à la vue d'ensemble
L'économie mondial au bord du come-back
Article de Stefano Zoffoli publié le 04 novembre 2019 dans la catégorie Allocation d'actifs
Notre allocation d'actifs en novembre 2019.

La faiblesse économique actuelle, qui touche principalement le secteur industriel, pourrait bientôt être surmontée. Le commerce mondial est à nouveau en légère hausse. Sur le plan géopolitique, les risques liés au différend commercial et à Brexit ont été sensiblement réduits, mais une solution définitive dans les deux cas reste un rêve d'avenir. Afin de surmonter la récession économique, les banques centrales continuent d'approvisionner les marchés en liquidités ; la Fed a achevé fin octobre les baisses de taux d'intérêt qu'elle s'était fixées à mi-parcours. L'offre généreuse de liquidités a conduit à de nouveaux plus hauts historiques sur les marchés d'actions (Wall Street, Suisse). Néanmoins, l'ambiance n'est pas euphorique, comme en témoigne le positionnement défensif des investisseurs. Nous demeurons surpondérés en actions et nous nous positionnons d'une manière un peu plus cyclique. Dans le cas des obligations en francs suisses, nous réduisons notre sous-pondération à la suite de la hausse des rendements ces dernières semaines et en l'absence de pressions inflationnistes.

Les principaux moteurs de notre allocation d'actifs:

Hongkong Aktien mit Erholungspotenzial

  • En raison des troubles politiques, les actions de Hong Kong ont été évitées cette année (13% de sous-performance par rapport à MSCI World depuis le début de l'année ; par rapport à MSCI Emerging Markets, la sous-performance est de 3,5%.
  • Nous nous attendons à ce que la situation politique se calme.
  • Les actions de Hong Kong sont actuellement très bon marché : leur ratio cours/bénéfice (C/B) est de 10,4. Il s'agit d'une évaluation intéressante par rapport à MSCI (C/B 19) et MSCI Emerging Markets (C/B 13,4).

 

Schwellenländer-Anleihen

  • L'écart entre les obligations des marchés émergents et les obligations d'État américaines est assez élevé par rapport aux normes historiques. Les plus grands débiteurs (Brésil, Indonésie, Chine, Russie) sont plus stables qu'ils ne le sont déjà ; leurs obligations d'État présentent un profil risque/rendement intéressant.
  • L'économie des marchés émergents se stabilise en raison de la désescalade du différend commercial et, comme dans les pays industrialisés, de la politique monétaire expansionniste.
  • Des risques tels que l'Argentine et la Turquie ont un impact limité sur l'indice des marchés émergents dans son ensemble.

 

Obligationen Schweiz

  • Avec 63 points de base depuis la mi-août, la hausse des rendements en Suisse a été relativement forte par rapport aux autres régions (29 points de base aux Etats-Unis, 36 points de base en Allemagne).
  • Bien que les rendements de la Confédération suisse soient encore peu attractifs à -0,6%, le potentiel de perte est limité en raison de l'absence d'inflation (-0,3% en octobre par rapport à l'année précédente).
  • Nous réduisons notre sous-pondération dans les obligations suisses de -6% à -4%.

Allocation d'actifs mandats multi-actifs pour octobre 2019

Pondération relative par rapport à l'allocation stratégique d'actifs (ASA) en % en octobre et novembre 2019

Catégories

Allocation d'actifs