Les actions surpondérées reviennent à un niveau neutre

Retour à la vue d'ensemble
Les actions surpondérées reviennent à un niveau neutre
Article de Stefano Zoffoli publié le 12 juin 2020 dans la catégorie Allocation d'actifs
Même la reprise la plus marquée de tous les temps finit un jour par s'essouffler. C'est pourquoi nous avons décidé de ramener dès maintenant notre surpondération tactique en actions à un niveau neutre. Nous effectuons cette adaptation en dehors de notre rythme mensuel ordinaire.

Malgré la nouvelle mise en place de la pondération neutre des actions, nous restons fondamentalement positifs à l'égard des actions. A moyen terme (d'ici deux à trois mois), nous nous attendons toujours à ce que des facteurs positifs, tels que la reprise économique à venir et l'efficacité des plans d'aides, continuent à soutenir les marchés des actions.

Ce qui nous a amenés à la neutralité des actions sur le court terme :

  • Positionnement : pendant la crise du coronavirus, de nombreux investisseurs ont accumulé des réserves de liquidités importantes, ce qui, ces dernières semaines, a plaidé en faveur d'un besoin de rattrapage concernant les actions. Depuis, les derniers chiffres montrent que de nombreux investisseurs, en particulier des investisseurs privés aux Etats-Unis, ont suffisamment rattrapé leur retard concernant les actions. Cette situation plaide désormais en faveur d'une quote-part d'actions neutre.
  • Les conditions de financement sur les marchés du crédit se sont fortement améliorées suite aux interventions massives des banques centrales. Les primes de crédit ont chuté et l'activité de nouvelles émissions est très intense sur les marchés du crédit. Cette détente se poursuit, mais nous assistons ces derniers jours à un ralentissement de la dynamique. C'est dans un tel contexte que l'impact positif des marchés du crédit sur les marchés des actions s'est le plus souvent considérablement réduit par le passé.
  • Situation de sur-achat sur les marchés : jusqu'au début de la semaine qui maintenant s'achève, les marchés des actions mondiaux ont augmenté de 6% rien que durant le mois de juin. D'un point de vue technique, le Relative Strength Indicator (RSI) très suivi de l'indice MSCI World a grimpé à plus de 70, une valeur particulièrement élevée. Après une période de bénéfices exceptionnels, cela signifie que les marchés sont en situation de sur-achat. Une accalmie serait ainsi très probable.

Allocation d'actifs Mandats spéciaux :

Pondération relative par rapport à l'allocation d'actifs stratégique (AAS) en % en mai et juin 2020.

Catégories

Allocation d'actifs