Gain d’efficacité dans le secteur de la santé américain grâce à la Managed Care

Retour à la vue d'ensemble
Gain d’efficacité dans le secteur de la santé américain grâce à la Managed Care
Article de Andreas Giger publié le 19 février 2020 dans la catégorie Durabilité
La gestion intégrée des soins de santé joue un rôle important dans la maîtrise des coûts et l’amélioration des prestations du secteur de la santé publique. Les valorisations attrayantes et le potentiel de rendement supérieur à la moyenne offrent des opportunités d’investissement intéressantes.

Qu’est-ce que la « gestion intégrée des soins de santé » ?

La « gestion intégrée des soins de santé » (Managed Care) consiste en des solutions dans le secteur de la santé permettant de limiter les coûts tout en proposant de meilleures prestations aux patients. Les organisations de ce secteur sont pour l’essentiel des réseaux de prestataires comparables au modèle HMO en Suisse, où les prestataires utilisent des coûts et normes uniformes. Par ailleurs, la « gestion intégrée des soins de santé » se concentre sur la prévoyance santé et la gestion des ressources.

La couverture sanitaire s’est considérablement améliorée au cours des dernières décennies et a fortement contribué à l’allongement de l’espérance de vie. L’amélioration des prestations et le vieillissement de la population s’accompagnent d’une hausse des dépenses de santé, notamment aux Etats-Unis où les coûts sont nettement plus élevés que dans le reste du monde. Or, les dépenses de santé vont continuer à augmenter. Selon les modèles de calcul des services de santé publics (centres médicaux sociaux), la croissance va encore s’accélérer au cours des prochaines années (de +4,5% à +5,6% par an).

Dépenses de santé des Etats-Unis 2012-2026 (en milliards d’USD)

dépenses de santé

Un secteur sensible sur le plan politique

La charge financière liée à l’explosion des coûts augmente constamment, tant chez les populations les plus pauvres que dans la sphère publique. Par conséquent, la prise en charge des sociétés de « gestion intégrée des soins de santé » revêt un aspect fortement politique, notamment dans la campagne électorale déjà en cours. Les sautes d’humeur assez fortes de l’année dernière (2019) au cours des débats des primaires présidentielles du parti démocrate en ont déjà donné un avant-goût. L’issue des éliminations et de la campagne sera déterminante pour le secteur et sa vulnérabilité. Toutefois, les solutions extrêmes qui remettraient en question le modèle d’affaires actuel de « gestion intégrée des soins de santé », comme la nationalisation du système de santé américain, seraient non réalisables pour des raisons tant politiques que financières.

Les organisations privées de la « gestion intégrée des soins de santé » font office de prestataires de solutions durables...

Le consensus politique américain favorise un système d’économie de marché afin d’optimiser les prestations de soins de santé et la gestion des ressources. On peut le constater avec la tendance croissante à externaliser les prestations Medicaid et Medicare, prises en charge initialement par les Etats responsables ou au niveau fédéral, à des organisations privées de « gestion intégrée des soins de santé ». Ainsi, les groupes privés participent à la hausse de la part des coûts totaux (2019 : 41%) des institutions publiques. 

Dépenses de santé aux Etats-Unis, par unité d’imputation (2019)

dépenses de santé aux Etats-Unis

... afin de limiter les coûts et d’améliorer la qualité

Les expériences pratiques prouvent que ce modèle limite l’explosion des coûts et améliore durablement la sécurité de la planification du secteur public. Il y a peu, par exemple, les économies cumulées réalisées au Texas ont été estimées à quelque 10% des coûts totaux.

Pour ces sociétés, un système de notation de la qualité constitue une incitation à atteindre l’excellence en ce qui concerne l’étendue et la qualité des prestations de services de santé offertes. Les modifications légales et réglementaires éventuelles seront très probablement prises en faveur et non au détriment de ce secteur, car il est perçu comme une partie de la solution et non comme la cause du problème lié au coût du système de santé américain.

Un secteur à la valorisation attrayante et aux caractéristiques défensives

En dépit de la visibilité élevée du résultat et des perspectives de bénéfices intactes, les actions sélectionnées dans le secteur américain de la « gestion intégrée des soins de santé » conservent une valorisation attrayante et présentent selon nous un potentiel de rendement supérieur à la moyenne. En outre, elles contribuent de façon notable à la réalisation des objectifs de développement durable de l’ONU (impact). Même en cas de ralentissement de la situation conjoncturelle, les marges et bénéfices, notamment en ce qui concerne Medicare et Medicaid, devraient continuer de progresser de façon plus solide que dans les secteurs cycliques et dépendants de la conjoncture.

Objectivement, les risques du secteur en matière de politique des marchés sont, si l’on fait abstraction du segment de la technologie médicale qui présente une valorisation élevée, nettement moindres que ceux encourus par les prestataires de services tels que les chaînes d’hôpitaux et les groupes pharmaceutiques.

Gagnants potentiels (sélection)  
Centene Anthem

Catégories

Durabilité, Actions